Massif aux paysages lunaires

L’austère beauté du massif du Jbel Saghro forme une chaîne montagneuse reliant les grandes vallées du Drâa et du Tafilalet.

Culminant à 2712m, il perd de son intensité aux massifs du Bou Gafer et du Jbel Ougnaf, derniers remparts avant les hamadas préfigurant le proche Sahara et la palmeraie verdoyante aux milliers de palmiers dattiers de la vallée du Ziz.

Relativement délaissée par le tourisme de masse, cette chaîne s’élève au nord entre la vallée du Dadès, et le Haut Atlas, et les hamadas du Drâa et du Kem kem au sud.Les reliefs qui s’offrent à nous entre les flancs rocheux, les aiguilles volcaniques et les plateaux formés par les coulées de lave mises en relief par l’érosion du sol environnant, dévoilent un spectacle saisissant.

Au nord le Jbel Sagho est bordé par la magnifique route des mille kasbah, mythique patrimoine architectural sud marocain qui s’étire de Ouarzazate à Tinjdad.

Au sud, la route partant de Agdz, au début de la belle vallée du Drâa pour rejoindre Rissani, berceau de la dynastie Alaouite, à proximité de l’erg Chebbi et du village de Merzouga, aux portes du Sahara est peuplée de petits villages typiques oubliés, de vallées encaissées et cachées, de palmeraies souvent minuscules recelant des trésors de vie inoubliables. De nombreux sites fossilifères peuvent aussi se visiter dans la région d’Alnif notamment.

Randonnées dans le Saghro

Pour prendre pleinement la mesure de cet univers impressionnant de beauté brute, les randonnées pédestres ou en convois muletiers restent certainement la meilleure façon d’aller à la rencontre de ces fières tribus nomades à l’authenticité intacte et l’accueil chaleureux.

La palmeraie qui s étire langoureusement de N’Kob à Tazzarine offre la découverte de jardins verdoyants où s’épanouissent palmiers dattiers, grenadiers, figuiers, amandiers au sein de villages où séjournent majoritairement les membres de cette grande confédération du sud crainte jadis pour ses rezzous impitoyables, les Aït Atta.

Ces tribus du Saghro pratiquent une transhumance ancestrale entre les pâturages d’été dans les environs des magnifiques gorges du Dadès et le Sagho durant la période hivernale. Cette vie nomade traditionnelle a de tout temps permis les échanges inter tribaux, mariages, commerces, échanges de nouvelles.

Le trek classique rejoint par le versant nord la petite ville de Kelaat Mgouna, également fief de la vallée des roses dans le Haut Atlas, ou Boumalne Dadès, aussi point de départ pour découvrir la vallée du Dadès, jusqu’au versant sud et N’kob. Ces trois localités disposent d’un bureau des guides pouvant vous renseigner et vous mettre en relation avec un accompagnateur et organiser la logistique.

A découvrir pour les amateurs d’ornithologie la vallée de Taghdilt, refuge naturel de nombreuses espèces d’oiseaux, lieu privilégié pour les amoureux de nature depuis Boumalne Dadès, ou bien une fois franchi le Tizi-n-tazazert et le pittoresque village d’Ikniouin depuis N’Kob. Les plus aventureux choisiront la piste qui traverse ces magnifiques paysages inoubliables partant de Alnif à travers le mont Bougafer pour rejoindre Ikniouin en passant le Tizi-n-Ouli-Ousir.

La bonne saison

Le Saghro peut se visiter en hiver quand les sentiers du Haut Atlas connaissent un froid saisissant. Malgré des températures plus clémentes, il est nécessaire de prévoir des habits chauds, la neige pouvant tomber au-delà des 1 400 m d’altitude. Les températures peuvent y subir, tout comme les précipitations d’amples amplitudes.

La meilleure saison pour parcourir le massif volcanique du Saghro est durant le printemps et la fin de l’automne alors que l’été les chaleurs y sont quasiment intenables.

En images

Où séjourner

  • La Perle du Dadès

    La Perle du Dadès

    Boumalne Dadès, à partir de 55 €
    Pause appréciable sur la route des 1000 kasbahs, Terrain avec vue panoramique, chaises longues autour de la piscine et jardins… Les chambres aux couleurs africaines
    Lire la suite

  • Kasbah Imdoukal

    Kasbah Imdoukal

    N’Kob, à partir de 70
    Cette kasbah d’hôtes de charme offre un confort de qualité. Piscine et terrasse avec vue panoramique sur l’oasis et le Jbel Saghro.
    Lire la suite

+ D'Hébergements à Jbel Saghro