Sea, surf ‘n’ sun sur la côte atlantique

Mirleft est une petite perle comme la côte marocaine sait cacher entre ses plages, ses falaises vertigineuses et ses petites criques délicatement ourlées de sable blanc.

Ce petit bourg encore loin d’un tourisme balnéaire identique à Agadir est accroché à flanc de collines abruptes dominant la puissance océane. Bâtie au début du XXe siècle, un vieux fort en ruine semble toujours veiller sur la rue principale bordée d’arcades bleuies où l’on trouve un assortiment d’échoppes proposant des produits locaux ou artisanaux. Babouches, poteries, huile d’argan et dérivés, matériel de pêche, bien sûr cohabitent avec les traditionnels cafés restaurants qui animent toutes les terrasses des villes marocaines.

Depuis Tiznzit, une route bordée d’arganiers dans lesquels grimpent de petites chèvres noires pour en brouter les feuilles, de figuiers de barbarie aux fruits délicieux serpente dans les premiers contreforts de l’anti Atlas avant d’accéder à Mirleft. La route côtière depuis Sidi Ifni louvoie, elle, entre océan et versants de l’Atlas offrant de merveilleux paysages.

Un attrait touristique tourné vers l’océan

Si la douceur de son climat océanique séduit un nombre de touristes de plus en plus importants, ses eaux poissonneuses, ses belles plages de sable fin, ses falaises ocrées rougeoyant encore davantage au soleil vespéral, ses vagues régulières attirent aussi les amoureux de la pêche en mer et les amateurs de sports nautiques.

C’est embarqué sur des canots traditionnels en bois ou depuis la plage avec des lancers surfcasting, longue canne au fil dûment lesté de plombs, projeté loin dans les vagues que les pêcheurs locaux traquent daurades et loups. Les plus téméraires s’y adonnent, eux, juchés dans un équilibre précaire sur les minuscules corniches des falaises dominant les vagues de cet océan tumultueux dans l’espoir de remonter sars et courbines au bout de leur fil. + Continuons la lecture...

À l’instar d’Aglou-Plage ou Sidi Ifni dans les environs, ses longs rivages blancs aux rouleaux réguliers, le vent souvent présent ont contribué à faire de Mirleft un spot reconnu sur lesquels de nombreux surfeurs ou véliplanchistes viennent y pratiquer leurs passes temps favoris en toute sérénité dans un cadre magnifique.

Mirleft, outre ses petites calanques admirables dominées de falaises à pic, possède une très longue et belle plage de sable blanc, Sidi Mohammed ou Abdallah, où la baignade peut se pratiquer en prenant néanmoins certaines précautions contre l’ardeur des forts courants et la mer forte battant le rivage avec impétuosité.

Sur le promontoire où nichent les ruines du vieux fort, l’océan, parfois éblouissant d’embruns, navigue devant les yeux, riche des couleurs du coucher de soleil, comme encadré de murailles ocre frangées de criques sableuses. Plus loin, l’arrière-pays se dessine donnant des envies d’escapades pédestres ou en vtt, de randonnées à dos de mulets.

C’est tout cela que ce petit havre de paix atlantique propose dans un climat de détente à la température toujours agréable…

Où séjourner à Mirleft

Tous les hébergements Mirleft

A découvrir

Côte atlantique marocaine

Littoral atlantique du Sud marocain

Prisé des surfeurs et des amateurs de pêche sportive,
Lire la suite

Rituel du hammam

Le rituel du hammam

Le hammam au Maroc est au coeur de la vie sociale. Comment se passe
Lire la suite

Voir Aussi

En video

Mirleft en vidéo

Sélections de vidéo par Sud Maroc sur Mirleft
Lire la suite


Continuer son voyage

Agadir - À 133 km - Baie d'Agadir

300 jours d’ensoleillement annuel ainsi que les 7 km de plage font d’Agadir

Lire la suite
Tiznit - À 43 km - Tiznit

Tiznit à la limite de la vallée du Souss et de la côte atlantique

Lire la suite
Tafraout - À 150 km - Tafraout miniature

Charmant village de l’Anti Atlas, Tafraout au cœur de la vallée des Ammeln

Lire la suite
Sidi Ifni - À 30 km - Sidi Ifni

Ancienne cité espagnole, Sidi Ifni est à la croisée de la mer, de la montagne et du grand Sud marocain…

Lire la suite